Au départ, 6 cyclos ont composé le groupe 2. A Sarcey, Pierre V., qui n'était pas dans l'allure, a préféré rebrousser chemin. Nous voilà donc partis à 5 à l'assaut de la croix Mazieu, le point culminant du jour (650 m). Bref, tout s'est passé comme prévu : même les nuages ne se sont pas ébroués sur nous. Arrivée vers 18h30, soit environ 1 heure après le groupe 1 qui m'avait emprunté mon parcours. Mais bien contents de l'avoir fait : le tour du crêt d'Arjou reste toujours très agréable, quoiqu'un peu exigeant. A noter que notre Maguy a actuellement une forme olympique : ça devient de plus en plus difficile à la suivre.