En l'absence de Jean-Michel, neuf cyclos ont composé le groupe 2 à l'assaut de la Luère. Dès Albigny, François Régis nous a fait un prout de la roue arrière, assez caractéristique. Nous avons dû l'abandonner à son triste sort compte-tenu de l'état de son pneu. Rappelons à l'occasion que les pneus font partie de la sécurité et qu'il faut les surveiller et surtout les changer à temps. Nous voilà donc plus que huit direz-vous. Que nenni, dès Curis, Bernard C. nous a rejoint pour compléter le groupe. Pour la suite, ce fut une sortie sans problème, hormis ma pomme qui a réussi à tordre sa patte de dérailleur : un comble sur un vélo neuf. Tout le monde est rentré à bon port et dans les délais prévus. Temps de récupération annoncé par mon GPS : 36 heures.