J'en ai un peu marre de laver le vélo. Je reste donc au sec. Bonne route (et bonne chance) à ceux qui roulent.
Bruno